Mis en avant

Burn out : « relativisez », qu’ils disaient…

2019-05-08T19:16:49+02:00

Les caciques du burn out ont longtemps soutenu que contre le burn out, il fallait apprendre à relativiser. Et le disque tourne toujours. Vous êtes agriculteur, surendetté, épuisé? Relativisez! Vous êtes infirmière, soumise à des horaires impossibles et contrainte à des pratiques qui vous semblent inhumaines pour vos patients? Relativisez! Vous êtes commercial, vous travaillez depuis six mois pour gagner un marché, et vous apprenez que votre hiérarchie a prévu dès le départ de le perdre par arrangement? Relativisez! Vous êtes technicien et contraint de donner 100% de votre temps à la production, 100% à la maintenance, 100% aux attentes du département R&D...? Vous êtes directeur de département et vous avez 300 mails qui pleuvent chaque jour? Relativisez, ce Read more +

Burn out : « relativisez », qu’ils disaient…2019-05-08T19:16:49+02:00

Professeur Christophe Dejours : le burn out

2019-05-08T18:29:16+02:00

Le Pr. Christophe Dejours est professeur titulaire de la chaire de psychanalyse santé-travail au conservatoire national des arts et métiers (CNAM) et directeur du laboratoire de psychologie du travail et de l’action. Retranscription de son intervention à la commission d'information sur l'épuisement professionnel à l'assemblée nationale française, le 11 octobre 2016. 1. Burn out, épuisement, surmenage : à distinguer Le mot "burn out" est un syndrome qui est apparu au milieu des années 1970 dans la pratique langagière du secteur médical comme désignation des personnes pour qui le personnel s’était longuement engagé avant de faire un constat d’échec. Typiquement un toxicomane dont on finissait par considérer, après de longues années d’essais infructueux, que sa situation n’était plus récupérable. En Read more +

Professeur Christophe Dejours : le burn out2019-05-08T18:29:16+02:00

« Je viens d’être mis en arrêt pour burn out…qu’est-ce qui m’arrive ? que faire ? »

2019-05-08T19:12:46+02:00

Souvent, le burn out est inattendu. On entend alors pour la première fois les mots "épuisement professionnel", "burn out", "asthénie psychique", "surmenage", ... on nous parle de médicaments, de psychologues, de psychiatres... Pour ceux qui n'ont jamais approché ces pans de la médecine, tout cela peut être assez effrayant. Pour beaucoup, le psychiatre est le médecin des fous, qui opère dans des asiles auprès de personnes portant la camisole. Peut-être ces quelques lignes pourront-elles vous rassurer. La première chose à noter est que le burn out est un évènement très important et qui demande des réponses adéquates, mais le burn out n'est pas grave : c'est un moment difficile, parfois douloureux, toujours trop long, mais on ne meurt pas d'un Read more +

« Je viens d’être mis en arrêt pour burn out…qu’est-ce qui m’arrive ? que faire ? »2019-05-08T19:12:46+02:00
Aller en haut